SLM. LE JEUNE FRANÇAIS GUILLAUME LECLERC EN HAUT DE L'AFFICHE

04/03/2019

Avec 29 buts et 32 assistances, Guillaume Leclerc termine meilleur marqueur de la Synerglace Ligue Magnus 2018/2019. À seulement 23 ans, le Français originaire de Besançon évoluant aux Brûleurs de Loups de Grenoble remporte ainsi le trophée Charles Ramsay, succédant à son coéquipier Alexandre Giroux. Retour sur cette incroyable performance.

La saison commençait sous les meilleurs auspices pour le jeune international tricolore, formé à Besançon. Le 8 septembre, face à Chamonix, Guillaume Leclerc inscrit deux points dont le but décisif en prolongation. Deux semaines plus tard, toujours contre Chamonix mais cette fois-ci à Richard Bozon, il s'offre son premier doublé. Il en inscrira cinq autres au cours de la saison. Le #22 grenoblois réussira même un coup du chapeau lors de la 35ème journée devant Strasbourg. Hormis ce match contre l'Étoile Noire, qu'il terminera avec cinq points au compteur, Leclerc a également atteint quatre points sur la glace de Bordeaux le 25 novembre (deux buts, deux assists).

En fin de saison, deux jours après avoir fêté ses 23 ans, le Grenoblois marquera son 29ème et dernier but face à Anglet. Sa 32ème et dernière assist sera délivrée le surlendemain à Nice. Terminant avec 61 points en 44 matches joués, Guillaume Leclerc s'adjuge le trophée individuel Charles Ramsay de meilleur compteur. Après le Canadien Alexandre Giroux en 2018 et le Tchèque Josef Podlaha en 1999, c'est le troisième joueur des Brûleurs de Loups à recevoir ce titre. Il devance ses deux coéquipiers Joël Champagne et Denny Kearney d'une unité. Les Rouennais Alex Aleardi et Marc-André Thinel complètent le Top 5.

C'est le deuxième plus jeune Français à remporter cette distinction, derrière Franck Pajonkowski, qui avait remporté le premier de ses cinq titres en 1985 à 21 ans avec Megève. Recordman de ce trophée, Pajonkowski avait vu lui succéder les Tricolores Guillaume Besse en 2002 (Rouen, 26 ans) et François Rozenthal en 2004 (Amiens, 28 ans). Depuis, seuls deux franco-canadien avaient à leur tour inscrit leur nom au palmarès : Julien Desrosiers en 2015 à l'âge de 34 ans avec Rouen et Maxime Lacroix en 2016 à l'âge de 28 ans avec Angers.